Accueil du site
Accueil du site
 
Jeunes
Parents
Professionnels
Dossiers thématiques

Accueil du site > Dossiers thématiques > Les moyens de contraception > Pilule de 1ère, 2ème, 3ème,4ème génération

Pilule de 1ère, 2ème, 3ème,4ème génération

La pilule contraceptive est gratuite pour les mineures depuis décembre 2012. Une garantie de confidentialité est désormais acquise et la prescription est protégée par le secret professionnel.

Différentes générations de pilules sont commercialisées en France. Le terme de pilule de 1ère, 2ème, 3ème et 4ème génération fait référence aux évolutions successives de la composition des contraceptifs oraux.

  • Les pilules de 1ère génération : elles sont fortement dosées en oestrogènes. Une seule pilule de première génération est encore commercialisée en France.
  • Les pilules de 2ème génération : en vente depuis les années 70, ces pilules contiennent des progestatifs associés au oestogènes. Les effets secondaires sont moindres par rapport aux pilule de 1ère génération mais le risque de thrombose reste présent.
  • les pilules de 3ème génération : elles associent trois nouveaux dérivés synthétiques de la progestérone, le désogestrel, le gestodène et le norgestimate. Elles sont censées diminuer les effets indésirables des pilules des générations précédentes mais certaines études ont montré qu’elles sont associées à des risques d’accident thrombo-embolique plus élevées que celles de 2ème génération.
  • Les pilules de 4ème génération ce sont les dernières commercialisées. Elles contiennent un nouveau progestatif. Leurs effets sont proches de celles de 3ème génération.

La prise de pilule contraceptive engendre des risques pour la santé. Certains effets sont communs à toutes les pilules (nausées, jambes lourdes, autres symptômes indiqués sur chaque notice...)

Toutes les générations de pilules sont associées à une augmentation du risque d’accident de thrombose artériel ou veineux.

Le risque est cependant accru dans le cas de pilules de 3ème génération.

    • Le risque d’accident de thrombose est d’environ 2 pour 10 000 par an avec les pilules 1ère et 2ème génération.
    • il est doublé (environ 4 pour 10 000 par an) pour les pilules de 3ème génération.

Les risques de thrombose veineuse ou pulmonaire s’évaluent en fonction des antécédents personnels et familiaux, des facteurs de risque comme le surpoids, le tabac...

Penser à en avertir votre médecin lors de la prescription.

A savoir !! Les risques sont maximum dans les semaines qui suivent la reprise d’une pilule après interruption.

Les risques de thrombose artérielle sont augmentés pour la femme quels que soient la génération ou le mode d’administration de la contraception choisie (pilule, stérilet hormonal, patch...)

source : santé-medecine

P.-S.

Les pilules de 3ème et 4ème génération ne seront plus remboursées à compter de mars 2013.

SPIP 2.1.30 [23453] | Squelette BeeSpip v.3.0 [1056]