Accueil du site
Accueil du site
 
Jeunes
Parents
Professionnels
Dossiers thématiques

Accueil du site > Dossiers thématiques > Nutrition > Les repères alimentaires > Les féculents

Les féculents

Article crée par Yannick GERVASI stagiaire diététicien Espace Santé Jeunes

source : Manger bouger

A chaque repas, selon l’appétit

Pain, pâtes, riz, pommes de terre, farine, semoule, blé précuit, boulgour, maïs, légumes secs (lentilles, haricots rouges, blancs, flageolets, pois chiches)

Ils apportent : surtout des glucides complexes qui donnent de l’énergie progressivement au corps. Pour qu’ils soient de meilleure qualité, il faut consommer des produits complets, qui contiennent plus de fibres, vitamines et minéraux et ont plus de goût.

On n’en consomme pas assez en France, ce qui veut dire aussi un manque de fibres. Pourtant, les féculents représentent le carburant de notre corps. C’est la principale source d’énergie dont nous avons besoin pour fonctionner. Ils nous permettent de tenir jusqu’au prochain repas sans grignoter. Ils sont généralement aimés par tout le monde, et ne coûtent pas cher. En plus, ils sont faciles à stocker et à utiliser.

Pour ne pas avoir l’impression de toujours manger la même chose, il suffit de varier ses apports. Pour cela, il existe par exemple différentes sortes de riz (rond, long, thaï, basmati, complet, sauvage…) et différents modes de cuisson (vapeur, créole, pilaf, à l’étouffée…). Il existe aussi beaucoup de pains différents (complet, aux céréales, au maïs, au son, aux olives, aux noix…).

Il ne faut pas oublier les pommes de terre. A éviter sous forme de chips et frites, qui apportent beaucoup de lipides et sel. Eviter aussi de les accompagner tout le temps de sauce. Elles peuvent se cuire au four, dans l’eau, à la vapeur, sous plein de formes (rondelle, petits dés, gros morceaux, lamelles…).

Les féculents c’est aussi les légumes secs, et il en existe beaucoup de sortes. Il suffit de toutes les essayer. Ils peuvent se manger en gratins, soupes, salades, desserts ou « casse-croûte » quand on est pressé. L’idéal est de les associer aux légumes. Quand on ne les digère pas bien, il faut commencer par les lentilles et introduire les autres petit à petit. Il faut aussi les faire tremper plusieurs heures et jeter l’eau de trempage avant de les cuire dans de l’eau claire. Les féculents ne font pas grossir, sauf lorsqu’on les consomme en trop grande quantité par rapport à nos besoins, ou avec beaucoup de sauces grasses, de fromages, ou qu’on les fait frire.

Attention ! Les croissants, pains viennois, au chocolat, au lait, aux raisins, ne comptent pas comme du pain, puisqu’ils contiennent beaucoup de sucre et de beurre. On les considère donc comme des viennoiseries. C’est la même chose avec les céréales du petit déjeuner, qui bien qu’elles soient faites à partir de farine de blé, contiennent énormément de sucre. Il est donc préférable de consommer les basiques pétales de maïs non sucrés, et les céréales non fourrées.

source : manger-bouger

SPIP 2.1.30 [23453] | Squelette BeeSpip v.3.0 [1056]