Accueil du site
Accueil du site
 
Jeunes
Parents
Professionnels
Dossiers thématiques

Accueil du site > Dossiers thématiques > Nutrition > Les repères alimentaires > Le sucre et produits sucrés

Le sucre et produits sucrés

Article crée par Yannick GERVASI stagiaire diététicien Espace Santé Jeunes source : Manger bouger

Les produits sucrés : réduire la consommation

Quand on parle de sucre (glucides), on parle des visibles et des cachés !

  • Les visibles sont ceux que l’on ajoute nous-même, comme le sucre en poudre ou en morceau, à table ou en cuisine dans les yaourts, le café, les gâteaux…
  • Alors que les cachés peuvent être présents naturellement dans les aliments (fruits, lait…). On en retrouve beaucoup dans les produits industriels comme les gâteaux, les desserts lactés, les barres chocolatées, les confiseries, viennoiseries, le chocolat, la glace, les sodas et autres boissons sucrées, mais aussi dans les sauces comme le ketchup, la barbecue…

Il est plus difficile d’en mesurer la quantité et il faut donc réduire la consommation de ce type de produit.

Le sucre apporte des calories (donc de l’énergie), mais aucun élément favorable à la santé. Quand on en consomme trop, il peut entraîner des maladies comme les caries dentaires, le diabète et l’obésité. A petite dose, il peut être compatible avec une alimentation équilibrée.

Pour éviter de manger trop sucré, il faut :

  • limiter la consommation de boissons sucrées comme les sodas et jus de fruits (surtout parce que le sucre contenu dans les boissons est encore plus vite absorbé par le corps),
  • garder les glaces pour des occasions ponctuelles,
  • éviter les grignotages
  • préférer les fruits et produits laitiers nature en dessert plutôt que les crèmes dessert, yaourts aromatisés et aux fruits, qui contiennent plus de sucre, et parfois aussi plus de gras.

Pour les boissons, il est donc vivement conseillé de consommer de l’eau, seule boisson indispensable à l’organisme. De plus, toutes les boissons sucrées, aromatisées, énergisantes apportent des calories (parfois jusqu’à 6 à 8 morceaux de sucre par verre). Il est alors possible de prendre les versions light, mais qui contiennent des édulcorants (substances chimiques qui donnent un goût de sucre) et entretiennent donc l’envie de consommer des produits sucrés. Pendant les repas, à table, ne mettre que de l’eau !

Pour ceux qui aiment terminer le repas par une touche sucrée, pensez aux produits laitiers simples comme le fromage blanc ou les yaourts nature, que vous pouvez agrémenter d’un peu de sucre, de confiture ou de miel, mais dont la quantité est contrôlée. Sinon, essayez le plus souvent de consommer des fruits, entiers, en compote, en salade… Mûrs et de saison, ils ont un meilleur goût. Et puis si vous aimez le chocolat, pourquoi pas 2 carreaux de temps en temps.

Pour éviter de grignoter dans la matinée, il faut s’assurer de prendre un bon petit déjeuner, avec non pas des céréales du petit-déj mais plutôt des tartines ; avec du pain complet c’est encore mieux pour caler. Et puis prendre un vrai goûter en fin d’après-midi permet de tenir jusqu’au dîner et de se retenir de manger toute la journée. Un fruit, un produit laitier et un produit céréalier permet de bien se remplir le ventre.

Au moment des courses, vérifier les placards et le frigo et prendre seulement ce dont on a besoin, en évitant de trop stocker et en réduisant les paquets « grand format » qui incitent à manger plus. Les produits sucrés avec des édulcorants ne sont pas forcément meilleurs, même s’ils apportent peu ou pas de calories. Ils peuvent tout de même apporter des matières grasses, et entretiennent l’envie de consommer du sucre. Il ne faut donc pas en abuser non plus.

Pour les enfants, il est important de leur présenter le sucre le plus tard possible. Ensuite pour ceux qui en réclament tout le temps, il faut les aider à leur faire découvrir les fruits sous différentes formes et les produits laitiers. Il ne faut pas pour autant bannir les produits sucrés, mais en limiter la consommation à quelques fois par semaine ou par mois, ou en certaines occasions comme les fêtes et les anniversaires. Il est important de leur expliquer les conséquences sur la santé du grignotage et de la consommation de ce type de produit pour les sensibiliser à une bonne hygiène de vie dès le plus jeune âge.

Il faut apprendre à lire les étiquettes des aliments que l’on achète dans le commerce, et comparer les produits entre eux pour voir lequel est le moins sucré, le moins gras, le moins salé… Repérer les pièges sur les emballages a aussi sa part, par exemple, sans sucres ajoutés ne veut pas dire qu’il n’y a aucun sucre dans le produit, mais qu’il peut en contenir naturellement.

SPIP 2.1.30 [23453] | Squelette BeeSpip v.3.0 [1056]